Le lac, le barrage et le lion de La Gileppe | Vidéo

Le lac, le barrage et le lion de La Gileppe | Vidéo

Vers le milieu du 19° siècle, les besoins de son industrie textile et le défrichement de la forêt de l’Hertogenwald amènent la ville de Verviers à réclamer l’étude de travaux d’amélioration du régime de la Vesdre. Le barrage de la Gileppe va naître.

Lire l'article complet

vous y retrouverez la vidéo

 

Une vidéo de Jean Marc Charette / LZ créations


 

17 views

Le domaine et la chapelle de Farnières | Vidéo

Le domaine et la chapelle de Farnières | Vidéo

Farnières est un hameau de la commune belge de Vielsalm, située en Wallonie, dans la province du Luxembourg. Avant la fusion des communes de 1977, il faisait partie de la commune de Grand-Halleux. Une foire annuelle, notamment pour le bétail, s’y tenait au début du mois de septembre. Le château que vous découvrez fut construit par Fernand Orban de Xivry. Le baron meurt au début des travaux en 1926, mais la construction fut achevée par sa veuve en 1929. Cette année-là, elle cède toute sa propriété aux Pères salésiens de Don Bosco. L’établissement fut d’abord un noviciat pour la Congrégation. Une école d’horticulture y fut ensuite fondée en 1935, ainsi qu’une école d’agriculture en 1944. Elles ont subsisté jusqu’en 1967. Ce fut ensuite un Centre spirituel accueillant des retraites. Aujourd’hui, l’origine de ce domaine majestueux situé en plein cœur de la nature n’est pas toujours bien connue… Même ici, en Haute-Ardenne, qui sait réellement que Farnières est devenu un Centre de Rencontres et d’Hébergement? Ce CRH est même reconnu par la Fédération Wallonie Bruxelles pour le projet pluraliste qu’il développe au profit de tous les jeunes. Il est géré par des laïcs et forme tous les jeunes à la citoyenneté en proposant notamment des Classes Citoyennes. Découvrez sans plus tarder la Haute-Ardenne et rejoignez avec vos élèves un projet pédagogique développé au profit de tous les jeunes…

http://www.farnieres.be/

 


 

Une vidéo de Jean Marc Charette / LZ créations


 

12 views

Le château fort de Sedan – Le Monument Préféré des Français 2014 – Vidéo

Le château fort de Sedan – Le Monument Préféré des Français 2014 – Vidéo

Près de six siècles d’existence, une superficie de 35 000 m², une organisation sur sept niveaux… ce château, surnommé le Géant de Sedan, comptabilise nombre de records, dont celui d’être le plus grand fort d’Europe !
Impressionnant ! Il n’y a pas d’autres termes pour qualifier le château-fort de Sedan quand on le découvre. Une fois à l’intérieur, on peut le parcourir de long en large grâce à une collection d’escaliers, passages, réduits, tunnels, galeries, terrasses… Ils mènent de bastions en châtelet, de palais en salles des gardes, de salle des veilleurs en jeu de paume. En bref, un vrai labyrinthe dans lequel on se perdrait sans l’efficace parcours de visite ! Celui-ci est jalonné de saynètes minutieusement reconstituées qui illustrent la riche histoire des lieux. Les divers résidents y sont évoqués : de soldats au repos, jouant, songeant ou armant, aux princes des lieux dans leur quotidien, en passant par d’historiques personnages signant un traité d’importance. Authentiques témoins du passé, de belles tapisseries au thème mythologique, d’immenses tableaux illustrant la guerre de 1870 et d’autres objets encore… sont exposés. Une belle occasion de se rendre dans les Ardennes.

 

A visionner en plein écran : cliquez sur cet icône  qui apparait dans le fond à droite lorsque vous passez la souris sur la vidéo.


 

Le cimetière militaire de Recogne – Vidéo

Le cimetière militaire de Recogne – Vidéo

Depuis 1947, les corps de 6.807 soldats allemands reposent par groupes de six, sous de rustiques croix de petit granit, à Recogne. Avec Lommel (Léopoldsburg) c’est la plus grande nécropole du genre en Belgique.

Une vidéo d’André Bossicar – Méolice informatique à Bastogne

www.meolice.eu >>

 

A visionner en plein écran : cliquez sur cet icône  qui apparait dans le fond à droite lorsque vous passez la souris sur la vidéo.


 


 


 

Le chant du Laetare – Vidéo

Le chant du Laetare – Vidéo

Le troisième dimanche avant pâques, se déroule un des principaux rendez-vous du folklore ardennais : la laetare de Stavelot (on peut dire le laetare).

Un grand cortège haut en couleurs parcourt les rues de la localité au milieu des visiteurs enthousistes. Les rois de la fête sont sans conteste, les Blancs Moussis; personnages mystérieux, tout de blanc vêtus, portant un masque hilare au long nez rouge, qui vont et viennent, grognent, sautillent, lancent des confettis et taquinent la foule avec des vessies de porc gonflées.

Les Blancs Moussis (c’est du wallon, cela se traduit plus ou moins par : ceux habillés en blanc), sont apparus en 1502 en réaction à un interdit du Prince Abbé de la Principauté de Stavelot-Malmedy d’interdire aux religieux de se mêler aux réjouissances populaires. La foule choisit alors de revêtir des habits imitant ceux des moines pour remplacer leur absence forcée. Après de nouvelles interdictions des autorités religieuses, l’habit blanc remplaça le capuchon monastique etse compéta d’un long nez rouge en signe de dérision.

Chant du Laetare de Stavelot – Musique de Raymond Micha – L’Orphée de Stavelot dir. Albert Van Lancker – Photos Pierre-Alexandre Massotte – Montage André Micha

La photo d’entête de l’article est de Pierre-Yves Sougne

Le site de la laetare >>>

A visionner en plein écran : cliquez sur cet icône  qui apparait dans le fond à droite lorsque vous passez la souris sur la vidéo.


 


 

Restauration d’un toit en chèrbins à la ferme de Filly – Vidéo

Restauration d’un toit en chèrbins à la ferme de Filly – Vidéo

Le chèrbin, prononcé hèrbin en Ardenne liégeoise et dont le nom signifie « éclat » en allemand (« scherben »), est une pièce d’ardoise en forme d’écaille asymétrique dont la découpe implique une pose particulière : toujours entamée en bas de versant sur la droite, elle gravit la toiture en diagonales parallèles jusqu’au faîte sur la gauche en recouvrements progressifs, tout en diminuant la taille des chèrbins et du pureau (partie non recouverte de l’ardoise). Le chèrbin présente une courbure à son point inférieur, de manière à conduire l’eau du haut vers le bas.

Un film de l’asbl Cultura Europa en 1996

Durée : 8.43 mn.

 

A visionner en plein écran : cliquez sur cet icône  qui apparait dans le fond à droite lorsque vous passez la souris sur la vidéo.


 

La bataille des Ardennes – Vidéo

La bataille des Ardennes – Vidéo

Un long documentaire sur la bataille des Ardennes que les Ardennais nomment plus volontiers l' »Offensive ».
De nombreux interviews de vétérans américains, le tout traduit en français.

Durant l’un des hivers les plus rudes jamais connus, plusieurs divisions d’infanterie américaines, prises par surprise et mal armées, livrent une bataille épique contre l’armée allemande dans la campagne des Ardennes.

 

 

A visionner en plein écran : cliquez sur cet icône  qui apparait dans le fond à droite lorsque vous passez la souris sur la vidéo.