La frisée aux lardons, un classique de la table familiale

La frisée aux lardons, patates et côtelettes, voilà un souper très classique sur les tables modestes. Facile à réaliser et délicieux à condition d’avoir les bons ingrédients, comme toujours les plus frais possibles.

Il existe plusieurs variantes de ce repas des plus classiques. Nous avons choisi la méthode paysanne la plus simple, celle qui évite tout gaspillage puisque la graisse du lard fondu est récupérée dans le plat. Ce n’est pas la préparation la plus light, on en convient.

Ingrédients

Pommes de terre, salade, lardons, vinaigre, oignons, crème fraiche.

Les patates

Il vaut mieux choisir une variété qui se tient bien. Contrairement aux potées diverses où la pomme de terre est cuite dans le même pot que les autres ingrédients (d’où le nom potée), celles-ci sont cuites à part et puis mélangées aux autres ingrédients. Pour notre plat, ce sont des patates de la variété Nicolas. Les pommes de terre qui maintiennent bien leur forme conservent bien le croquant de la salade frisée.

26 vues

Il faut évidemment une salade frisée. Nous allons la cueillir au potager en ce début du mois d’octobre. Nous en utiliserons la moitié pour la recette.

Les lardons.

Nous avons pris une tranche de lard fumé (1/2 cm d’épaisseur) par personne, ce qui correspond plus ou moins à 200 grammes  pour 3 personnes. C’est suffisant puisqu’on accompagne le mélange salade-patates-lardons de côtelettes. On peut prévoir plus de lard si on ne prépare pas de côtelette.

Des oignons ciboule qui viennent également du potager.

Puisque nous sommes allés au potager, nous en avons profité pour cueillir dans la serre les tomates cerise qui étaient mûres. On peut les ajouter au plat lorsqu’il est terminé, mais nous les avons dégustées à l’apéritif. Les rouges sont de la variété « Philamina », les jaunes des « Cocktail Clémentine », terrrribles ces dernières.

Sur la planche, les oignons ciboule attendent d’être découpés.

Préparation

Cuire les patates à part en les salant normalement. Quantité à prévoir en fonction de l’appétit familial. Les photos illustrent la quantité que nous avons prise pour 3 personnes, des bons mangeurs.

Faire fondre le lard coupé en dés.

Dans un saladier, déposer les patates cuites, ajouter la salade découpée et les oignons hachés. Verser les lardons chauds sur la salade.
La subtilité c’est de conserver la graisse de lard dans la poêle, de recuire cette graisse (ou jus de lard) en ajoutant 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre et
de la crème fraiche. Vérifier l’assaisonnement. Le tout est reversé sur les patates, salade et lardons puis mélangé.

Remarquez l’intérêt grandissant du chien lorsqu’on dépose le lard fumé !

Servir chaud.

Variantes : nous avons utilisé du vinaigre de cidre, mais il existe des recettes au vinaigre de framboise et miel. D’autres déposent également un oeuf poché sur la préparation, il peut remplacer la côtelette.

 

Déposer les patates dans un grand saladier.

Verser les lardons chauds sur les patates et la salade. Le chien a senti les lardons…

La frisée et les oignons

Recouvrir les patates de la demi salade et des oignons ciboule.

Après avoir mis le chien dans l’arrière-cuisine et recuit la graisse des lardons, ajouter le vinaigre et la crème fraiche. Puis mélanger le tout.

26 vues

Voilà, si vous avez des variantes ou suggestions, nous serons heureux de les entendre via les commentaires.