Comprendre l'Ardenne

Pour mieux l’apprécier

Nature

A aimer et protéger

Ardenne,
une terre de légendes au caractère authentique

L’Ardenne de long en large ! – Les articles du moment

Découvrir

Histoire

Le charbonnier : mi homme – mi démon

Le charbonnier : mi homme – mi démon

Il y a quelques décennies déjà que la forêt ne connaît plus l’odeur des fauldes, et qu’il ne reste plus guère du charbonnier que quelques expressions dont l’origine est en passe de devenir définitivement incompréhensible pour ceux-là même qui les emploient à...

lire plus

Nature

Contes et légendes

Légende de la Fée de la Lienne

Légende de la Fée de la Lienne

  Deux chevaux : l’un est noir, l’autre blanc. La rêne les tient en avant. Qui tient la rêne, noir et blanc ? Et ces chevaux qui sont-ils donc ? Les lunes passent, passeront, tant se posera la question. Les pierres s’en souviennent : en ces années vivait Rambert,...

lire plus

Terroir

La truite au cerfeuil

La truite au cerfeuil

Mars est un mois qui compte dans la vie des pêcheurs, mais aussi des gourmets. A votre avis, sur quels mets vont se ruer les gourmets (et les gourmands, mais l’un n’empêche pas l’autre) ? La truite bien-sûr puisque c’est l’ouverture officielle de la pêche.

lire plus

Albums

Frahan en flânant – Un Album de Thierry Gridlet

Frahan en flânant – Un Album de Thierry Gridlet

Le mercredi 4 novembre… De haut en bas… Projet du jour : assister au réveil du petit village de Frahan, lové dans les méandres de la Semois ! Le soleil semble étinceler depuis longtemps sur les hauteurs de l’Ardenne centrale du côté de Nassogne, Libramont ou Bertrix…...

lire plus

En quête de vie – Brame du cerf

Une vidéo de Julien Salaets

Durant 2 mois, j’ai été au plus proche d’une nature rayonnante de vie. J’ai repéré, spéculé, patienté et jubilé d’une manière plus intense qu’auparavant.
Cette première année de brame fût pour moi indescriptible. Tant dis que j’assistais de façon innocente au spectacle de la forêt, je voyais une nouvelle génération être crée, une autre ayant du se préparer à partir de son confort familial et devenir indépendante et une dernière qui acta pour la énième fois dans ce processus de pérennité de l’espèce. Et autour de cela, des êtres tout autant spectateurs que moi m’offrirent des observations uniques et mémorables.
Je me sens vraiment privilégié, à la fois pour avoir vécu ces moments inoubliables et car j’ai pu en apprendre tellement sur moi-même et ma vision des choses quant à l’animalier. Quel en est le but? Une question dont les réponses sont multiples mais qui, pour ma part, est d’observer pour mieux comprendre afin de mieux protéger notre patrimoine et la vie sauvage. – J.S.