COMPRENDRE L’ARDENNE

Pour mieux l’apprécier

NATURE

A aimer et protéger

PARCOURIR
L’ARDENNE

En route

SAVOURER L’ARDENNE

Hmmmmm…

Ardenne,
une terre de légendes au caractère authentique

L’âme de l’Ardenne – Les articles incontournables

Découvrir

Wathermal, aux marches de la Belgique | Gouvy

Wathermal, aux marches de la Belgique | Gouvy

Aux confins de Gouvy, Wathermal poursuit une veille plusieurs fois séculaire sur la ligne de partage des eaux entre les bassins de la Meuse et du Rhin. Chaque année, au mois de juillet, le dynamique comité de village organise la “Fête de la truite”.

lire plus

Histoire

Edgard Schindeler, un témoignage photographique inédit

Edgard Schindeler, un témoignage photographique inédit

Le photographe Edgard Schindeler est membre d'une famille liégeoise plutôt aisée. Il vit le jour à Seraing en 1880 et décéda en 1951 après avoir laissé un témoignage photographique inédit. Si son patronyme est de consonance bien peu wallonne, c'est qu'il le doit à...

lire plus

Nature

Contes et légendes

La gatte d’or du château de Logne | Ferrières

La gatte d’or du château de Logne | Ferrières

      Sur les rives de l’Ourthe, le château de Logne occupe un piton rocheux surplombant la rivière. L’emplacement est, comme il se doit pour une forteresse, choisi afin d’offrir un site dominant les alentours et difficilement accessible. En ce temps-là, les...

lire plus

Terroir

La frisée aux lardons, un classique de la table familiale

La frisée aux lardons, un classique de la table familiale

La frisée aux lardons, patates et côtelettes, voilà un souper très classique sur les tables modestes. Facile à réaliser et délicieux à condition d’avoir les bons ingrédients, comme toujours les plus frais possibles. Il existe plusieurs variantes de ce repas des plus...

lire plus

Albums

Le château fort de Logne vu du ciel, et en musique

Les ruines du château de Logne surplombent l’Ourthe à quelques kilomètres au nord de Durbuy, dans l’actuelle commune de Ferrières.

Charles Quint assiégea et fit détruire la place forte en 1521. L’endroit était devenu le repaire de la famille de La Marck, celle du terrrrrible Sanglier des Ardennes qui semait la terreur et la désolation dans toute la région.

Le lieu fut abandonné. C’est seulement en 1898 que des travaux furent entrepris afin d’enrayer le délabrement des murailles et que des fouilles scientifiques commencèrent.
Acquis par la Province de Liège en 1968, le site est désormais géré touristiquement par l’ASBL Association de gestion des Domaines Touristique du Vallon de la Lembrée.