La Heid des Gattes vue du ciel | Aywaille-Remouchamps

La Heid des Gattes vue du ciel | Aywaille-Remouchamps

La Heid des Gattes vue du ciel | Aywaille-Remouchamps

La réserve naturelle de la Heid des gattes est un massif de près de cinquante hectares. Elle longe la rive droite de l’Amblève entre Aywaille et Remouchamps.

Comme le souligne son nom wallon, cette colline boisée est parcourue par un troupeau de chèvres sauvages. La falaise s’élève presque verticalement à cinquante-cinq mètres au dessus de la rivière. Elle est entourée par la carrière de la Falize à l’est et la carrière du Goiveux à l’ouest. Un bocage de petites pâtures entourées de haies entoure le charmant village de Sur la Heid, au sommet du massif. A l’est, un joli vallon boisé et frais escalade la colline.

Plus d’infos :
www.heiddesgattes.be

La vidéo est de LZ créations

La photo du titre provient de Wikipedia

16 views

Hautes-Fagnes | La restauration des landes et tourbières de Wallonie

Hautes-Fagnes | La restauration des landes et tourbières de Wallonie

Hautes-Fagnes | La restauration des landes et tourbières de Wallonie

En Wallonie – sur les crêtes ardennaises – après seize ans de travaux réalisés au cours de six projets LIFE nature, 6.300 hectares d’habitats naturels ont bénéficié d’importantes actions de restauration et d’un investissement global dans les travaux de plus de vingt millions d’euros.

Le Service Public de Wallonie en Belgique, avec le soutien financier important de la Commission Européenne (programme LIFE) et en collaboration avec diverses associations de protection de la nature, s’est engagé dans ce vaste projet régional de restauration des milieux naturels en Ardenne. Le présent film montre le résultat de ces six projets et l’attrait de ces sites pour la biodiversité.

Un film de Gerd Herren (Spalywood).
Conseillers scientifiques : Philippe Frankard, Denis Parkinson, Annick Pironet, Laurence Nivelle, Aurélien Kaiser, Clémence Teugels, Pierre Collard, Adrien Marquet, Charlotte Damoiseaux, Paul Crismer, Laura Collard et Lucas Lambert.

Ce film a été réalisé dans le cadre du projet LIFE-Nature « Restauration des habitats naturels de l’Ardenne liégeoise (2012-2019) ». Le projet LIFE Ardenne liégeoise a été porté par la Wallonie (DEMNA – DNF) en partenariat avec l’ASBL Domaine de Bérinzenne, avec un financement conjoint de la Commission Européenne et de la Wallonie et le soutien financier de la société Spa Monopole.

Plus d’informations : www.lifeardenneliegeoise.be

Land of fox | Vidéo de Walter Barthélemi

Land of fox | Vidéo de Walter Barthélemi

Land of fox | Vidéo de Walter Barthélemi

Land of fox… Une invitation à découvrir ma terre natale : l’Ardenne belge. Alors que l’aube se lève paresseusement, un renard apparaît. La narratrice nous invite à la réflexion. L’homme est intimement lié à la nature. Apprivoiser celle-ci, c’est accepter d’en être responsable. Le renard incarne cette nature sauvage tellement belle et fragile qu’il nous faut apprendre à comprendre et préserver.

– Grand prix du meilleur film catégorie amateur du Festival Nature Namur 2011 (Belgique)
– Nominé (2eme catégorie amateur) au festival international du film animalier d’Albert (France) en 2012
– Sélectionné au festival international du film nature et environnement de la FRAPNA (France) en 2012
– Sélectionné au festival de l’oiseau et de la nature d’Abbeville (France) en 2013
– Sélectionné au festival images et faune sauvage (France) en 2016

© Walter Barthélemi

 


 

48 views

Le tombeau du chevalier – Vidéo

Le tombeau du chevalier – Vidéo

Le tombeau du chevalier – Vidéo

Plus envoûtante que jamais, la Semois s’éveille sous les brumes, et peu à peu découvre un des sites naturels parmi les plus majestueux de l’Ardenne.

Le tombeau du chevalier se situe à Herbeumont (Ardenne). Ce méandre de la Semois encercle une butte boisée dont la forme évoque la sépulture médiévale des chevaliers.

La légende, contée par Charles Perlot, raconte qu’un jour, un seigneur, venant du pays du soleil, un géant comme on n’en avait jamais vu s’en vint par la vallée de la Semois : il s’arrêta au pied d’un mont herbeux sur lequel plus tard s’érigea un imposant château-fort. Il y établi son campement. Par une belle soirée d’été, lors qu’il se prélassait au soleil, il vit des nymphes qui s’ébattaient dans l’eau cristalline. L’une d’elle, d’une beauté exceptionnelle retint son attention. Il s’approcha, mais brusquement toutes disparurent dans l’épaisse forêt. Furieux, le géant jura de retrouver celle qu’il convoitait et, sur son fringant coursier pendant des semaines, il arpenta les sentes des bois environnants. Un soir, qu’il avait chevauché toute la journée en forêt, il s’arrêta épuisé sur les hauteurs de « Mauleux ». Quelle ne fut pas sa surprise quand il vit les nymphes danser au clair de lune sur le versant opposé. Sans crainte du danger, il éperonna sa monture qui d’un bond s’élança dans le vide au-dessus de la Semois et vint s’écraser sur une crête de la colline qui s’ouvrit engloutissant monture et cavalier. Cet endroit fut surnommé « Tombeau du Chevalier ».

© 2011-2016 Walter Barthélemi
walterbarthelemi.be

 

A visionner en plein écran : cliquez sur cet icône  qui apparait dans le fond à droite lorsque vous passez la souris sur la vidéo.


 

Walter Barthélemi a collaboré à ces ouvrages
Ardenne éternelle

Editions Weyrich

Jean-Luc Duvivier de Fortemps, Benjamin Stassen, Walter Barthélemi

Que de lieux et de paysages ont enflammé mon imaginaire et nourri ma contemplation : forêts, rochers, rivières, mais aussi châteaux, chapelles, villages, des lieux habités et hantés. Ma mémoire est faite de ces lieux.


 

Sylvaines

Jean-Luc Duvivier de Fortemps Jean-Claude Servais Walter Barthélemi

La forêt d’Ardenne, cette « forêt habitée et hantée » comme la dépeint Duvivier, est le dénominateur commun de ces trois nouvelles où la vraisemblance des faits n’en dissimule pas moins un surnaturel latent.


 

Calendrier perpétuel

Editions Weyrich - 365 photos de Walter Barthélemi

À travers ce calendrier, Walter Barthélemi nous livre des clichés d’une délicatesse incomparable, qui laissent transparaître sa passion pour la faune et la flore de l’Ardenne.


 

935 views

Le goût de l’écorce

Le goût de l’écorce

Le goût de l’écorce

Le goût de l’écorce
Un poético-documentaire de Martin Dellicour

Martin Dellicour et son équipe nous emmènent chez Joost, aux sources de l’Ourthe, pour un somptueux film au cœur de l’Ardenne. Dix minutes (et quelques…) d’immersion totale là où vivent Joost et ses voisins : les blaireaux, castors, bernaches, chevreuils et renards. Ils partagent la forêt et la rivière en bonne entente. Les surprenantes images de castors ont demandé plus de quarante heures de « planque » au bord de l’eau. Avec ce poético-documentaire, Martin Dellicour entame une série qui nous conduira à la rencontre d’artistes et artisans qui puisent leur énergie et leur créativité dans la vie sauvage et les paysages de l’Ardenne.

A visionner en plein écran : cliquez sur cet icône icone-plein-ecran-blanc qui apparait dans le fond à droite lorsque vous passez la souris sur la vidéo.

Le goût de l’écorce : Avec Joost Vanvoorden | Réalisation : Martin Dellicour | Image & son : Anne Leidgens, Martin Dellicour | Musique : The Deranged Pinguins (Reprise de Timber Timbre), Tenacious Orchestra

www.ardennesauvage.be

1162 views

Nous recommandons










Lireerrances
Errances

Patrick Lebecque et Etienne Bauvir
Editions Weyrich

Errances est un livre de photographie animalière et de réflexion sur la nature.


 

Lire
Martin le pêcheur

Etienne Lenoir _ Editions Weyrich

Étienne Lenoir s’est lancé à la poursuite de cet oiseau singulier, presque rare. Le photographe passionné qui s’est installé en bord de Semois nous offre une véritable découverte du martin-pêcheur.


 

Lirele_temps_du_brame
Le temps du brame

Jean-Luc Duvivier de Fortemps et Jean-Claude Servais
Editions Weyrich

Partout autour de nous, le monde bouge, s’agite, change.
Et pourtant, là-bas, au plus secret de la forêt...