Les buses ne sont pas partageuses

22 Déc, 21

3 Buses variables se disputent une carcasse de marcassin dans la réserve du Bec du Feyi à Wibrin (Ardennes belges).

Une vidéo de Harry Mardulyn

La buse variable est sans aucun doute le rapace diurne le plus commun des terres ardennaises. C’est elle que l’on aperçoit postée en hauteur sur un piquet, un arbre, sur le poteau ou même les câbles électriques. De là elle observe attentivement les mouvements de ses proies dans les champs et les pâtures.
A l’occasion elle se nourrit de charognes surtout en hiver. Elle doit alors défendre son déjeuner  face à ses congénères. Mais les corvidés veulent aussi leur part, de rudes discussions s’engagent autour de la carcasse de marcassin.

 

 

1 vue