Le chasseur de char Achilles de La-Roche

12 Avr, 16 | histoire

Le 11 janvier 1945, les éléments de pointe du 4ème groupe de Cavalerie US pénètrent dans La-Roche–en–Ardenne dévastée. Sur le coup de 11 heures, ils font jonction avec les Écossais de la 51ème « Highland » Division, soutenus par les chars du premier régiment de la Northamptonshire Yeomanry.

char_achilles_la_roche_2_laterale_rappInauguré le 11 janvier 2000, un exemplaire de canon autopropulsé Achilles trône désormais à l’entrée de la cité, face au débouché rocheux de la route de Hotton. C’est un blindé de modèle identique à celui-ci – dont on remarquera le marquage à l’étoile supplémentaire, destiné à éviter toute méprise – qui pénétra le premier dans la ville.

En 1942, devant le besoin urgent de chars assez puissants pour faire face aux blindés allemands, les Américains mirent au point le M-10 «Wolvervine».

Les Britanniques, quant à eux, décidèrent d’équiper ce véhicule d’un canon encore plus puissant en remplaçant le 3 pouces américain par un 17PDR anglais (76,2 mm) : le « Achilles » était né.
Associé à la munition spéciale APDS, certains historiens affirment que ce canon fut le plus redoutable du champ de bataille, quand même il avait fallu en raccourcir la culasse pour gagner de l’espace en tourelle. Cette modification se fit sur la dernière version du M-10 avec des contre-poids « duck-bill » à l’arrière de la tourelle (ouverte). Le chasseur de chars Achilles était monté par cinq hommes d’équipage, il fut souvent employé en tant que blindé de support (canon autopropulsé) ainsi que ce fut le cas à La Roche.

 

char_achilles_la_roche_3_support_infanterieQuant aux « Yeomanry », ce sont des formations territoriales de cavalerie, initiées en Grande-Bretagne à la fin du XVIIIème siècle et utilisées ensuite comme infanterie montée. La Northamptonshire Yeomanry a été créée durant les guerres napoléoniennes par le comte Spencer, ancêtre de la princesse Diana. Dissoute au début du XIXème siècle, l’unité est réactivée à la fin de la guerre des Boers avant de se distinguer durant le premier conflit mondial, à Ypres notamment. En 1922, elle est intégrée à la Réserve du Royal Tank Corps.

 

achilles_la_roche_plaqueSes membres vont à nouveau faire parler d’eux lors de la seconde guerre mondiale: actifs dans les combats de Normandie, c’est aux chars de la Northampshire Yeomanry que de nombreux auteurs créditent la destruction du Tigre « 007 » commandé par Michaël Wittman, l’un des plus redoutables tankistes allemands. On les revoit ensuite au Havre, puis sur l’embouchure de la Meuse et durant la Bataille d’Ardenne. La Northamptonshire Yeomanry a disparu de l’ordre de bataille de l’armée britannique en 1971.

Écrit par : Patrick Germain 2008

Note :
char_achilles_la_roche_5_trois_quartM10 Achilles

Équipage 5 hommes
Longueur 7,27 m
Largeur 3,05 m
Hauteur 2,90 m
Masse au combat 29,6 tonnes
Blindage et armement
Blindage 57 mm

 
char_achilles_la_roche_6_face

Armement principal 1 canon de 17 livres Mark V (50 coups à bord)
Armement secondaire 1 mitrailleuse de .50 M2HB (450 coups à bord)
Vitesse sur route 40 km/h
Autonomie 322 km (sur route)

 

 

 

 


 

Où est La Roche en Ardenne

La Roche - La char

achilles_la_roche_entete
La Roche- Le char

Dormir, manger, bouger en Ardenne

L’Ardenne couvre en Belgique, la province du Luxembourg, le sud et l’est de la province de Liège et le sud de la province de Namur. En France elle s’inscrit dans le département des Ardennes. Elle se prolonge au Grand-Duché de Luxembourg sur la province du nord, l’Oesling.

Vous trouverez sur les sites ci-dessous toutes les adresses afin de passer un bon séjour touristique en Ardenne.

Le site officiel du tourisme en Luxembourg belge
Le site officiel du tourisme dans les Cantons de l'Est
Le site officiel du tourisme dans les Cantons de l'Est
Le site officiel du tourisme en province de Liège
Le site officiel du tourisme en province de Liège
Le site officiel du tourisme en province de Namur
Le site officiel du tourisme en province de Namur
Le site officiel du tourisme en Ardenne française
Le site officiel du tourisme en Ardennes française
Le site officiel du tourisme en Ardennes luxembourgeoises