La Calestienne, serpent d’Ardenne

28 Avr, 21 | lieux, nature, Parcourir l'Ardenne

La Famenne schisteuse est séparée de l’Ardenne par une bande relativement étroite (quelques kilomètres) mais continue, s’étendant de Trélon (F) à Louveigné, formée de roches calcaires d’âge dévonien appartenant au flanc sud du synclinal de Dinant : c’est la Calestienne, serpent d’Ardenne.

 

 

La Calestienne est une région étroite intercalée entre la Fagne-Famenne au Nord et l’Ardenne au Sud. Elle est caractérisée par la présence dans son sous-sol de roches calcaires mises en place dans les mers chaudes de l’ère primaire (au dévonien moyen c’est à dire il y a 370 millions d’années).

Elle s’étend sur quelque 130 kilomètres depuis Trélon (France) jusqu’à Louveigné en passant par Chimay, Givet, Han-sur-Lesse, Rochefort, Barvaux, Remouchamps.

 

 

La Calestienne du nord, vue sur le village de Wéris

 

La Calestienne du sud, le “Fondry des chiens” et ses roches calcaires. Photo : Wikimedia Commons, Dorian Claeys

 

L’origine du mot Calestienne est souvent attribuée au toponyme ” tienne “. Les tiennes sont des collines calcaires autrefois tapissées de pelouses sèches sur lesquelles les moutons pâturaient. En fait ce terme dérive du wallon ” calistiène ” lui-même provenant de l’allemand ” kalkstein ” (pierre calcaire = pierre à chaux).

La Calestienne présente des paysages beaucoup plus variés que l’Ardenne forestière située au Sud ou la Fagne-Famenne schisteuse, dépression humide et bocagère, située au Nord.

 

 

La Calestienne du nord, la route vers Durbuy.

Le Viroin de passage à Treignes

 

P@3ck

289 vues

3 balades à vélo en Calestienne