La chapelle de Tinseubois | Vielsalm

15 Mai, 16 | lieux

À Tinseubois, non loin de Petit-Thier (Vielsalm), le culte marial reste vivace. Histoire d’une clairière, et de sa chapelle.

« Pèlerins sur cette terre,
Seigneur, nous marchons vers toi,
Daigne exaucer notre prière
À Notre-Dame de Tinseubois »
(Anonyme – 19 mai 1986)

C’est en 1617 que l’on retrouve, dans les registres de la Cour de Salm, la première mention de Tinseubois : « Un pré à la cloquante (…) tenant par-dessus au tinceulbois, pardessouz au ruisseau ».

En 1854, Henri Rotsart de Hertaing y acquiert une quarantaine d’hectares, dans l’espoir de les cultiver. Espoir vite déçu. De même que celui de les donner en garantie pour l’obtention de crédits pour la construction d’une ligne de chemin de fer privé. Il y installe dès lors des pépinières de conifères.
En 1856, il y fait construire un pavillon de chasse, qui sera incendié et jamais reconstruit. La maison forestière actuelle est, pour sa part, érigée en 1886 à l’initiative de Hector Rostart.
En 1903, l’État exproprie le tout au bénéfice du Domaine des Eaux et Forêts (actuelle Division Nature et Forêts de la Région wallonne).

Mais quand on parle de Tinseubois, c’est avant tout à la chapelle ND de Lourdes que l’on pense. Celle-ci fut construite en 1876 par madame Rosalie-Marie-Ghislaine Rostart de Hertaing, née Petit (1835 – 1919), à la suite d’un vœu.

chapelle-tinseubois-autelAssez tôt souffrante, rapporte l’un des documents présents sur les murs de la chapelle, l’une de ses jambes nécessitait des soins tels qu’on envisagea l’amputation. À l’époque, on parlait beaucoup de Lourdes, et de ses miracles : madame Rotsart y mit toute sa confiance, et entreprit le pèlerinage. L’amputation fut évitée.

Reconnaissante, en 1878 elle fit construire la chapelle, donnée à la paroisse de Petit-Thier dans les années ’50. Les héritiers firent de même, en 1963, avec le terrain sur lequel elle est bâtie.

 

chapelle-tinseubois-viergeRégulièrement entretenue, la chapelle est simple, mais de belle facture. De nombreux ex-voto garnissent les murs, de même qu’un obit armorié. Autant de témoins de la ferveur des uns et de la fidélité des autres à l’égard de N.D de Lourdes, dont une statue surplombe l’autel. Une fidélité qui ne faiblit pas, tant s’en faut, puisque le nombre de pèlerins, le lundi de Pentecôte et le 15 août, principalement, a justifié la création d’une esplanade connexe.

Signalons par ailleurs que la Région wallonne a installé l’une des stations de son réseau de surveillance de la qualité de l’air, dans la clairière. Ses activités sont liées au réseau télémétrique, organique et hydrocarbures aromatiques polycliniques.

Écrit par : Patrick Germain /2007

Source :
•    Vielsalm et ses environs – Gaston Remacle – Administration communale de Vielsalm – 1957
•    Vieilles images sur toits de cherbins – Robert Nizet – Chez l’auteur -1986


 

Galerie


 

Où est Tinseubois

Tinseubois

chapelle-tinseubois_barriere

La chapelle de Tinseubois

Vielsalm




Lierneux