Trop tôt disparu en 2015, Francis Gengoux a toujours emporté un appareil photographique dans ses bagages lors de ses nombreux voyages vers des destinations lointaines et insolites.
Une habitude qui s’est muée en passion en 2004, lorsque le jardinier qu’il est au quotidien est devenu jardinier des images par amour des personnages et des sujets qu’il croise tout au long de ses pérégrinations en Ardenne ou aux antipodes.
Nous vous proposons de découvrir ici, régulièrement, une nouvelle photographie de cet artiste sensible et généreux « bien de chez nous ».