La digitale pourpre, une redoutable enjôleuse

22Avr, 16 | La flore

Il est pratiquement impossible de passer à côté d’une touffe de digitales pourpres sans remarquer la belle prestance de leurs hampes florales dressées en pleine lumière tout au long des chemins d’Ardenne. Mais attention : la belle est redoutable !

digitale_002Celle-la est si commune en Ardenne qu’on finirait par oublier d’en parler. Et pourtant ! Pourtant, la toxicité de la digitale en fait l’une des premières plantes dont les parents enseignent le nom et le danger à leurs enfants. C’est sans doute pour cette raison que les empoisonnements aigus par la digitale sont assez rares.

 

 

digitale pourpre_2En cause, la digitaline : un poison violent contenu dans les organes de la plante, provoquant vomissements, vertiges et jusqu’à l’arrêt cardiaque.
Celle-ci n’est toutefois pas la seule substance recelée par la digitale, dont on sait par ailleurs qu’elle constitue l’un des remèdes les plus importants en matière de maladies du coeur, en dépit de caractéristiques accumulatives justifiant un contrôle médical drastique.

Il reste que la digitale pourpre est l’un des plus plaisants émaux de notre flore, dont les couleurs adornent avec panache le vert ambiant et à laquelle de nombreux jardiniers réservent un espace pour égayer un coin de leurs potagers.

Son développement se fait en deux temps : la première année aboutit à la formation de rosettes de grandes feuilles blanchâtres, lesquelles devront impérativement subir le froid de l’hiver pour développer l’année suivante ces belles tiges pouvant atteindre près de deux mètres qui font tout le charme de cette redoudable enjôleuse.

Écrit par : Patrick Germain /2007

Note :
Digitalis purpurea L.
Grande digitale, gant de Notre-Dame, doigt de Notre-Dame, doigt de la Vierge, doigtier, queue-de-loup, claquet, gantelet
Wallon : deû d’Notru-Dame (doigt de Notre-Dame, le wan [gant] d’Notru-Dame étant réservé à l’ancolie)
Source :
•    « Secrets et vertus des plantes médicinales » – Sélection du Reader’s digest – « Li walon d’Lîdje » de Lempereur et Morayns


 

Dormir, manger, bouger en Ardenne

L’Ardenne couvre en Belgique, la province du Luxembourg, le sud et l’est de la province de Liège et le sud de la province de Namur. En France elle s’inscrit dans le département des Ardennes. Elle se prolonge au Grand-Duché de Luxembourg sur la province du nord, l’Oesling.

Vous trouverez sur les sites ci-dessous toutes les adresses afin de passer un bon séjour touristique en Ardenne.

Le site officiel du tourisme dans les Cantons de l'Est
Le site officiel du tourisme en province de Liège

Le site officiel du tourisme en province de Liège

Le site officiel du tourisme en province de Namur

Le site officiel du tourisme en province de Namur

Le site officiel du tourisme en Ardenne française

Le site officiel du tourisme en Ardennes française

Le site officiel du tourisme en Ardennes luxembourgeoises